Thésium des Alpes

Thesium alpinum L.
Famille
Santalaceae
Genre
Floraison
Mai à juillet

Etat actuel

Très rare. Observé en 1989 à Russin, vallon de l'Allondon, sur des glariers («Note» 8; Latour & Theurillat, 2000). Non retrouvé récemment.

Nombre d'observations

6

Fréquence

Très rare

Distribution

Elément montagnard-subalpin. Immigré spontanément.
1046450.png

Hauteur

(8)-10-50 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non oui oui oui non
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
2 4 3
Humidité pH Nutriments Humus Aération
3 3 2 3 3

Forme de croissance

  • Hémicryptophyte (grande longévité) (bourgeons de survie à la surface du sol; plante florissant et fructifiant plurisuers à de nombreuses années)
  • Hemiparasite (plante obtenant eau et nutriments de plantes hôtes, bien qu'étant photosynthétique (feuilles vertes))

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Myrmecochory (dispersion par les fourmis)
  • Endochory (dispersion par les animaux, graines passant par les intestins)

Dispersion du pollen

  • Hymenopterophile (par les hyménoptères)
  • Myophile (par les diptères)
  • Cantharophile (par les coléoptères), (Importance mineure)