Sorbier domestique

Sorbus domestica L.
Famille
Rosaceae
Genre
Floraison
Mai à juin
Statut de menace
LCNon menacé(e)

Etat actuel

Peu fréquent (LC). Voir «Notes» 8, 18, 47; Latour & Theurillat (2000).

Nombre d'observations

117

Fréquence

Peu fréquent

Historiquement

«On le plante quelquefois près des habitations et dans les vergers» (Reuter). «Genève. Bois de la Bâtie», 1880, Ayasse (G). Rare (2 localités), «planté et subspontané?» (Weber). L 202 (Welten & Sutter).

Distribution

Néophyte locale. Naturalisé (A) dans des chênaies thermophiles. Taxon subméditerranéen.
1044780.png

Hauteur

3-15-(20) m.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non non oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 3 2
Humidité pH Nutriments Humus Aération
3 4 2 3 3

Forme de croissance

  • Phanérophyte (plante ligneuse croissant en arbuste ou en arbres, supérieur à 4 m de haut; bourgeons de survie à plus de 50 cm du sol)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Endochory (dispersion par les animaux, graines passant par les intestins)
  • Anthropochory (dispersion par l'homme)

Dispersion du pollen

  • Entomogame (par les insectes)