Seslérie bleuâtre

Sesleria caerulea (L.) Ard.
Famille
Poaceae
Genre
Floraison
Avril à juillet
Statut de menace
LCNon menacé(e)

Etat actuel

Rare, mais localement abondant. Voir «Notes» 23, 57; Latour & Theurillat (2000).

Nombre d'observations

47

Fréquence

Rare

Historiquement

«... dans la plaine au bois de la Bâtie, le long de l'Arve, ...» (Reuter). «Arve et Rhône», «élément montagnard» (Weber). L 202, fréquent 203 (Welten & Sutter).

Distribution

Elément montagnard-subalpin. Immigré spontanément.
1043700.png

Hauteur

10-50 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non oui oui oui partiel
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
2 4 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 4 2 3 5

Forme de croissance

  • Chamaephyte herbacée (bourgeons de survie à moins de 50 cm du sol, mais au-dessus de sa surface) ou Hémicryptophyte (grande longévité) (bourgeons de survie à la surface du sol; plante florissant et fructifiant plurisuers à de nombreuses années)

Feuillage

  • Semi-caduc (partly wintergreen) (certaines feuilles (jusqu'à 70%) restent vertes durant l'hiver, les autres dépérissent en automne ou durant l'hiver)

Dispersion des graines

  • Meteorochory (dispersion par les courants aériens)
  • Endochory (dispersion par les animaux, graines passant par les intestins)

Dispersion du pollen

  • Anémogame (par le vent)