Petite scorsonère

Scorzonera humilis L.
Famille
Asteraceae
Genre
Floraison
Mai à juillet
Statut de menace
ENEn danger

Etat actuel

Très rare. Toujours présent à Chancy, Bois des Crevasses.

Nombre d'observations

41

Fréquence

Très rare

Historiquement

Non indiqué pour le canton (Reuter). «Dans un pré humide près de Peney» (Schmidely, 1884). Signalé à Meyrin, Mategnin en 1937 (Thommen, 1938). Observé à Gy, Prés de Villette en 1965 (Weber, Terretaz & Weibel, 1970) et à Chancy, Bois des Crevasses en 1982 (Terretaz, 1989). L 201, H 203 (Welten & Sutter).
1042540.png

Hauteur

10-50 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non partiel oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
3 3 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
3 4 2 3 1

Forme de croissance

  • Hémicryptophyte (grande longévité) (bourgeons de survie à la surface du sol; plante florissant et fructifiant plurisuers à de nombreuses années)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Meteorochory (dispersion par les courants aériens)

Dispersion du pollen

  • Cantharophile (par les coléoptères)
  • Myophile (par les diptères)
  • Melittophile (par les abeilles et bourdons)
  • Psychophile (par les papillons)
  • Autogame (self-pollinisation), (Importance mineure)