Renouée de Sakhaline

Reynoutria sachalinensis (F. Schmidt) Nakai
Famille
Polygonaceae
Genre
Floraison
Août à octobre

Etat actuel

Fréquence? Signalé très rarement lors de la cartographie, le taxon étant absent du bordereau de terrain. En forte expansion. Les indications proviennent surtout du travail de Baker (2004) qui a montré que R. sachalinensis est bien présent le long des cours d'eau puisqu'il occupe déjà 104 «foyers», essentiellement le long de l'Arve (huit le long du Rhône, deux ailleurs). La surface totale estimée est de 5200 m2. Tous les exemplaires sont apparemment mâles. L'origine de cette espèce est sans conteste un apport par l'Arve et ses affluents, particulièrement la Menoge, qui a été colonisée durant la dernière décennie.

Nombre d'observations

93

Fréquence

Fréquence ?

Historiquement

«Genève, lac à la Console», «... dans l'Herbier échantillons dès 1946» (Weber). Non retenu (Welten & Sutter).

Distribution

Néophyte envahissante (Liste Noire). Naturalisé (E, A). Originaire d'Asie orientale.
1038150.png

Hauteur

100-400 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 3 2
Humidité pH Nutriments Humus Aération
3 4 4 3 1

Forme de croissance

  • Géophyte (bourgeons de survie sous la surface du sol)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Meteorochory (dispersion par les courants aériens)
  • Anthropochory (dispersion par l'homme)