Poirier sauvage

Pyrus pyraster Burgsd.
Famille
Rosaceae
Genre
Floraison
Avril à mai
Statut de menace
LCNon menacé(e)

Etat actuel

Peu fréquent [39 mailles]. Voir la remarque sur Pyrus pyraster aggr.

Nombre d'observations

154

Fréquence

Peu fréquent

Historiquement

G possède au moins deux échantillons sous P. communis L. qui correspondent à P. pyraster Burgsd. («Genève, haie à Vernier», 1876, Schmidely, sous P. pyraster Burgsd. et «Genève», 1877, Rome, sous P. pyraster Burgsd.?) ainsi que deux autres déterminés par Dostálek en 1990 comme P. pyraster var. tomentosa (Koch) Dostálek, taxon intermédiaire entre P. pyraster et P. nivalis Jacq./ P. salviifolia DC. (voir aussi Charpin & Jordan, 1992, p. 450).
1037230.png

Hauteur

5-20 m.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 3 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 4 3 3 3

Forme de croissance

  • Nanophanérophyte (plante ligneuse croissant en arbuste de 0.4 à 4 m de haut) ou Phanérophyte (plante ligneuse croissant en arbuste ou en arbres, supérieur à 4 m de haut; bourgeons de survie à plus de 50 cm du sol)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Endochory (dispersion par les animaux, graines passant par les intestins)