Platane d'Espagne

Platanus ×hispanica Münchh.
Famille
Platanaceae
Genre
Floraison
Mai
Légende

Etat actuel

Rare [107, 131, 132, 157, 201]. Signalé récemment aussi à Vernier [154] (Hadorn, Info Flora). Contrairement à ce qu'écrit Weber («ne s'échappant pas»), et voir aussi Terretaz (1978), on trouve de jeunes individus dans les murs des quais du lac ou de l'Arve. Ce phénomène signalé aussi ailleurs («... se régénérant souvent par semis au bord des rivières ...» (Jovet & Wolf, 1997; Adolphi, 1984; Kowarik, 1984; Seybold, 1993b) pourrait s'expliquer par le fait que les deux parents présumés de P. xhispanica poussent tous les deux dans des forêts alluviales, dans leur région d'origine.

Nombre d'observations

106

Fréquence

Rare

Historiquement

«Cultivé partout» (Reuter pour P. occidentalis L.). «Planté», «origine hort» (Weber). Non retenu (Welten & Sutter).

Distribution

Néophyte européenne. «Taxon récent». Subspontané.

Utilisation

Platanus occidentalis L., indiqué par Reuter, était peut-être encore planté à son époque. Mais depuis longtemps P. xhispanica est utilisé pour les plantations, issu d'un croisement de P. orientalis L. (taxon est-méditerranéen) et P. occidentalis L. (taxon nord-américain) probablement autour de 1650 dans le sud de la France ou en Espagne (Mitchell, 1975).

Hauteur

10-30-(35) m.

Ecologie

Parcs, allées, places
Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non non oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 3 2
Humidité pH Nutriments Humus Aération
3 3 3 3 3
Légende des valeurs écologiques

Facteurs climatiques

Altitude (étages de végétation)

  • nival
  • alpin
  • subalpin
  • montagnard
  • collinéen

Température

  • 1 : étages alpin à nival (à partir de la limite forestière jusqu'à la limite des neiges)
  • 1.5 : étages alpin inférieur, suprasubalpin et subalpin supérieur (forêts d'arolles et de mélèzes)
  • 2 : étage subalpin (forêts de conifères sans hêtres jusqu'à la limite supérieure d'épicéas)
  • 2.5 : étages subalpin inférieur et montagnard supérieur 
  • 3 : étage montagnard (forêts de hêtres et de sapins blancs, dans les Alpes centrales forêts de pins sylvestres)
  • 3.5 : étages montagnard inférieur et collinéen supérieur
  • 4 : étage collinéen (forêts de feuillus mixtes de chênes)
  • 4.5 : endroits chauds, collinéen 
  • 5 : endroits très chauds, collinéen (seulement aux endroits les plus chauds, typique de l'Europe du sud)

Continentalité

  • 1 : océanique
  • 2 : subocéanique
  • 3 : subocéanique à subcontinental
  • 4 : subcontinental
  • 5 : continental

Lumière

  • 1 : très ombragé
  • 2 : ombragé
  • 3 : endroits éclairés
  • 4 : lumineux
  • 5 : très lumineux

Facteurs du sol

Humidité

  • 1 : très sec
  • 1.5 : sec
  • 2 : moyennement sec
  • 2.5 : moite
  • 3 : moyennement humide
  • 3.5 : humide
  • 4 : très humide
  • 4.5 : détrempé
  • 5 : submergé ou sous l'eau

pH

  • 1 : extrêmement acide
  • 2 : acide
  • 3 : légèrement acide à neutre
  • 4 : neutre à alcalin
  • 5 : alcalin, pH élevé
  • - : pas d'indication pour les espèces ne se développant pas dans l'eau ou le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x

Teneur en substances nutritives

  • 1 : très pauvre en nutriments
  • 2 : pauvre en nutriments
  • 3 : moyennement pauvre à moyennement riche en nutriments
  • 4 : riche en nutriments
  • 5 : très riche en nutriments à surfumé
  • - : pas d'indication pour les espèces ne se développant pas dans l'eau ou le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x 

Humus

  • 1 : peu ou pas d'humus
  • 3 : contenu modéré en humus
  • 5 : contenu élevé en humus
  • - : pas d'indication pour les espèces non enracinées dans le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x 

Aération

  • 1 : mauvaise aération
  • 3 : aération modérée
  • 5 : bonne aération
  • - : pas d'indication pour les espèces non enracinées dans le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x 

Description complète des indicateurs

Forme de croissance

  • Phanérophyte (plante ligneuse croissant en arbuste ou en arbres, supérieur à 4 m de haut; bourgeons de survie à plus de 50 cm du sol)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Meteorochory (dispersion par les courants aériens)

Dispersion du pollen

  • Anémogame (par le vent)