Orlaya à grandes fleurs

Orlaya grandiflora (L.) Hoffm.
Famille
Apiaceae
Genre
Floraison
Mai à août
Statut de menace
CRAu bord de l'extinction

Etat actuel

Très rare (RE: considéré comme disparu à l'état spontané). Voir «Note» 3; Latour & Theurillat (2000). Observé à Cartigny, Prés de Bonne. Il s'agit d'une introduction récente connue comme telle par les services de protection de la nature.

Nombre d'observations

12

Fréquence

Très rare

Historiquement

«... dans les champs parmi les moissons ...» (Reuter). Observé dans les champs pendant la première moitié du 19e siècle (G). «Pas retrouvé récemment» (Weber). L 202 (Welten & Sutter).
1031580.png

Hauteur

10-70 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
5 4 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
1 4 3 3 3

Forme de croissance

  • Thérophyte (annuelle, survivant sous forme de graines)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)
  • Vert en hiver (wintergreen) (la plupart des feuilles (plus de 70%) sont formées pendant la période végétative, et restent vertes jusqu'au prochain déploiement de feuilles au printemps)

Dispersion des graines

  • Epichory (dispersion par les animaux, graine accrochée aux animaux)

Dispersion du pollen

  • Cantharophile (par les coléoptères)
  • Myophile (par les diptères)
  • Hymenopterophile (par les hyménoptères)
  • Vespidophile (par les guêpes), (Importance mineure)