Petit muscari

Muscari botryoides (L.) Mill.
Famille
Asparagaceae
Genre
Floraison
Mars à mai
Statut de menace
CRAu bord de l'extinction

Etat actuel

Peu fréquent. Les plantes observées lors de la cartographie sont très probablement échappées des jardins, peut-être s'agit-il même de plantations (cf. «Note» 88). Les observations pourraient d'ailleurs aussi correspondre à M. armeniacum Baker, très souvent planté et échappé des jardins et déjà signalé comme M. botryoides (par exemple Lambinon & Gathoye, 1999; Oberdorfer, 2001). Ce taxon ressemble par la largeur de ses feuilles et leur pointe en capuchon à M. botryoides et ne figure pas dans la flore de référence (Aeschimann & Burdet, 1994).

Nombre d'observations

30

Fréquence

Peu fréquent

Historiquement

Non retenu (Reuter). «Genthod, campagne Mailly (pas signalé avant 1934)» (Weber). Observé cependant sporadiquement dans les champs et les vignes depuis le 18e siècle (quatre récoltes dans G). L 201 (Welten & Sutter).

Distribution

Néophyte locale? Cultivé? Subspontané? Taxon est-subméditerranéen-subcontinental, rare dans l'ouest de la Suisse, spontané dans le nord (Aeschimann & Burdet, 1994).
1029620.png

Utilisation

Rarement utilisé comme plante ornementale.

Hauteur

10-30 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non partiel oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 3 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
3 4 3 3 3

Forme de croissance

  • Géophyte (bourgeons de survie sous la surface du sol)

Feuillage

  • Vert en hiver (wintergreen) (la plupart des feuilles (plus de 70%) sont formées pendant la période végétative, et restent vertes jusqu'au prochain déploiement de feuilles au printemps)

Dispersion des graines

  • Meteorochory (dispersion par les courants aériens)