Passerage des décombres

Lepidium ruderale L.
Famille
Brassicaceae
Genre
Floraison
Juin à octobre
Statut de menace
LCNon menacé(e)

Etat actuel

Peu fréquent (LC). Voir «Notes» 1, 3, 18, 47, 78, 91, 92, 97.

Nombre d'observations

50

Fréquence

Peu fréquent

Historiquement

«... autrefois à Chambésy, n'y a plus été retrouvé» (Reuter). «Jonction, 1888, Paiche» (Palézieux, 1944). Rare, «adventice et naturalisé» (Weber). L 201, fréquent 202 (Welten & Sutter).

Distribution

Néophyte européenne. Naturalisé (E). A l'origine probablement une plante halotolérante des steppes d'Asie centrale.
1026560.png

Hauteur

10-40 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non partiel oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 4 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 4 4 3 3

Forme de croissance

  • Hémicryptophyte (petite longévité) (bourgeons de survie à la surface du sol; plante dépérissant après une floraison) ou Thérophyte (annuelle, survivant sous forme de graines)

Feuillage

  • Vert en hiver (wintergreen) (la plupart des feuilles (plus de 70%) sont formées pendant la période végétative, et restent vertes jusqu'au prochain déploiement de feuilles au printemps)
  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Meteorochory (dispersion par les courants aériens)

Dispersion du pollen

  • Autogame (self-pollinisation)