Passerage cultivée

Lepidium sativum L.
Famille
Brassicaceae
Genre
Nomenclature

Descend probablement des formes sauvages du nord-est de l'Afrique et du sud-ouest de l'Asie (Oberdorfer, 2001).

Floraison
Juin à juillet
Statut de menace
NENon évalué(e)

Etat actuel

Très rare (NE). Voir «Note» 18; Latour & Theurillat (2000).

Nombre d'observations

11

Fréquence

Très rare

Historiquement

«Cultivé partout, dans les jardins, d'où il s'échappe souvent» (Reuter). Rare, «sub­spontané» (Weber). L 202, fréquent 203 [surestimé] (Welten & Sutter).

Distribution

Archéophyte. «Taxon récent». Encore cultivé? Subspontané? Adventice?
1026570.png

Utilisation

Cultivé en Europe depuis le Moyen Age comme salade du printemps (cresson alénois) (Oberdorfer, 2001).

Hauteur

20-60 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non partiel oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
5 4 3
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 3 4 3 3

Forme de croissance

  • Thérophyte (annuelle, survivant sous forme de graines)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Meteorochory (dispersion par les courants aériens)
  • Anthropochory (dispersion par l'homme)

Dispersion du pollen

  • Cantharophile (par les coléoptères)
  • Myophile (par les diptères)
  • Melittophile (par les abeilles et bourdons)
  • Hymenopterophile (par les hyménoptères)
  • Psychophile (par les papillons)
  • Autogame (self-pollinisation), (Importance mineure)