Gesse sans vrille

Lathyrus nissolia L.
Famille
Fabaceae
Genre
Nomenclature

Tous les échantillons dans G récoltés entre 1848 et 1937 appartiennent à Lathyrus nissolia subsp. pubescens (Beck) Soják (det. J. F. M. Cannon 1953). Le subsp. nissolia a, quant à lui, probablement toujours été absent du canton.

Floraison
Mai à juillet
Statut de menace
CRAu bord de l'extinction

Etat actuel

Taxon non retenu. Disparu.

Nombre d'observations

19

Historiquement

«Dans les champs, rare» (Reuter). «Bois de Bay entre Vernier et Peney, près des gravières», 1937, Becherer (G). «...cette dernière station ne contenait plus qu'un seul pied en 1940» (Weber). «Pas retrouvé récemment» (Weber). L 201, 202 (Welten & Sutter).
1026020.png

Hauteur

20-40-(60) cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non partiel oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
5 4 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 2 3 3 1

Forme de croissance

  • Thérophyte (annuelle, survivant sous forme de graines)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Autochory (self-dispersion; en particulier, dispersion du fruit et de la graine par expulsion physique, souvent de manière explosive, mais également par repousse à partir de parties végétatives touchant le sol)

Dispersion du pollen

  • Autogame (self-pollinisation)