Isolépis sétacé

Isolepis setacea (L.) R. Br.
Famille
Cyperaceae
Genre
Floraison
Juin à septembre
Statut de menace
CRAu bord de l'extinction

Etat actuel

Très rare (CR). Voir «Notes» 35, 78; Latour & Theurillat (2000). Observé à Versoix, «Les Maillettes», signalé dans ce secteur déjà par Reuter («... dans les chemins fangeux des bois ... de Chavanne»).

Nombre d'observations

62

Fréquence

Très rare

Historiquement

Rare (Reuter). Disparu (Weber). Fréquent 201 [surestimé], H 203 (Welten & Sutter).
1024770.png

Hauteur

5-20 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non partiel oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 4 2
Humidité pH Nutriments Humus Aération
4 2 3 3 1

Forme de croissance

  • Hémicryptophyte (petite longévité) (bourgeons de survie à la surface du sol; plante dépérissant après une floraison) ou Thérophyte (annuelle, survivant sous forme de graines)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)
  • Vert en hiver (wintergreen) (la plupart des feuilles (plus de 70%) sont formées pendant la période végétative, et restent vertes jusqu'au prochain déploiement de feuilles au printemps)

Dispersion des graines

  • Hydrochory (dispersion par transport par l'eau)

Dispersion du pollen

  • Anémogame (par le vent)