Hépatique à trois lobes

Hepatica nobilis Schreb.
Famille
Ranunculaceae
Genre
Floraison
Mars à mai
Statut de menace
LCNon menacé(e)

Etat actuel

Peu fréquent (LC). Voir «Notes» 6, 88. Observé entre autres à Collonge-Bellerive (La Pointe à la Bise), près de la localité indiquée par Reuter. S'agit-il d'une population autochtone?

Nombre d'observations

73

Fréquence

Peu fréquent

Historiquement

«... au bord du lac, près de la pointe de Bellerive» (Reuter). «Pas retrouvé récemment (jadis Collonge-Bellerive. Introduit?)» (Weber). Non indiqué pour le canton (Welten & Sutter).

Distribution

Indigène? Aussi introduit, subspontané, parfois naturalisé (P).
1022560.png

Utilisation

Plante ornementale.

Hauteur

5-15 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non partiel oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 2 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 4 2 5 3

Forme de croissance

  • Hémicryptophyte (grande longévité) (bourgeons de survie à la surface du sol; plante florissant et fructifiant plurisuers à de nombreuses années)

Feuillage

  • Persistant (feuilles ou aiguilles tout au long de l'année)

Dispersion des graines

  • Myrmecochory (dispersion par les fourmis)

Dispersion du pollen

  • Entomogame (par les insectes)

France voisine

Observé en France voisine au nord du canton dans les communes au bord du lac entre Thonon-les-Bains et Chens-sur-Léman (Charpin & Jordan, 1992). Présent aussi au sud du canton à Léaz dans les bois riverains du Rhône (ACFJ).