Gratiole officinale

Gratiola officinalis L.
Famille
Plantaginaceae
Genre
Floraison
Juillet à août
Statut de menace
CRAu bord de l'extinction

Etat actuel

Très rare. En 2004 une seule plante a été découverte à Meinier, Les Creuses. En vue des transformations prévues du milieu, cette plante a été transplantée au Jardin botanique en septembre de la même année et multipliée à partir de 2005. En 2007, 90 plantes ont été réintroduites, mais une petite population spontanée (4 plantes) a aussi été découverte (voir «Note» 98). Planté dans la maille [83].

Nombre d'observations

290

Fréquence

Très rare

Historiquement

«... dans les marais à Sionnet, Choulez, Roellebot» (Reuter). Rare (Weber). L 202, fréquent 203 [surestimé] (Welten & Sutter).
1021920.png

Hauteur

(10)-15-30-(50) cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 3 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
4 4 3 3 1

Forme de croissance

  • Géophyte (bourgeons de survie sous la surface du sol)

Feuillage

  • Vert en hiver (wintergreen) (la plupart des feuilles (plus de 70%) sont formées pendant la période végétative, et restent vertes jusqu'au prochain déploiement de feuilles au printemps)

Dispersion des graines

  • Hydrochory (dispersion par transport par l'eau)

Dispersion du pollen

  • Melittophile (par les abeilles et bourdons)