Giroflée

Erysimum cheiri (L.) Crantz
Famille
Brassicaceae
Genre
Floraison
Mars à juin

Etat actuel

Très rare. Retrouvé récemment aussi: «Genève, falaises de Saint-Jean», 2003, Ciardo (Info Flora), localité déjà indiquée par Weber.

Nombre d'observations

8

Fréquence

Très rare

Historiquement

«... sur les murs dans la ville de Genève» (Reuter). Rare, «subspontané et naturalisé» (Weber). L 201, 203 (Welten & Sutter).

Distribution

Néophyte européenne. Naturalisé (P), parfois subspontané. Taxon est-méditerranéen-subméditerranéen.
1017900.png

Utilisation

Plante ornementale (giroflée).

Hauteur

(15)-20-50 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 4 3
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 4 3 1 5

Forme de croissance

  • Chamaephyte herbacée (bourgeons de survie à moins de 50 cm du sol, mais au-dessus de sa surface)

Feuillage

  • Vert en hiver (wintergreen) (la plupart des feuilles (plus de 70%) sont formées pendant la période végétative, et restent vertes jusqu'au prochain déploiement de feuilles au printemps)

Dispersion des graines

  • Boleochory (dispersion par rafales de vent)

Dispersion du pollen

  • Autogame (self-pollinisation)
  • Melittophile (par les abeilles et bourdons)
  • Myophile (par les diptères)
  • Hymenopterophile (par les hyménoptères)