Céraiste nain

Cerastium pumilum aggr.
Famille
Caryophyllaceae
Genre
Nomenclature

Reuter indique un seul taxon: C. glutinosum Fr. («commun»). Vu les caractéristiques distinctives par rapport à C. semidecandrum L. qu'il donne ensuite, ce taxon inclut des plantes qui correspondraient, selon certaines conceptions taxonomiques d'aujourd'hui, à C. pumilum Curtis. En effet, une révision des échantillons du groupe dans l'herbier, effectuée par W. Möschl en 1937 concluait à l'existence de deux taxons: C. pumilum subsp. pallens (Host) Roem. & Schult., auquel étaient attribués la plupart des échantillons étudiés, et C. pumilum Curtis subsp. pumilum, beaucoup plus rare. Weber, pour sa part, ne mentionne que C. pumilum subsp. pallens (Host) Roem. & Schult. comme «assez commun». Aujourd'hui la valeur taxonomique à attribuer aux différences morphologiques entre les deux taxons est sujette à controverse. Suivant les auteurs, la séparation des deux taxons se fait au niveau de l'espèce (Aeschimann & Burdet, 1994), de la petite espèce (Wisskirchen & Haeupler, 1998) ou de la sous-espèce (Seybold, 1993a). Coste (1937) parle en revanche d'une simple variété, niveau maximal également admis par Jauzein (1995). Selon ce dernier, les deux taxons ne peuvent être distingués car il n'existe «aucune corrélation de caractères: tous sont indépendants, ce qui conduit à l'existence de toutes les combinaisons». Dans le canton de Genève, on peut observer des populations caractéristiques de C. glutinosum et C. pumilum, mais aussi des populations manifestant une combinaison de caractères intermédiaires (par exemple à la gare CFF de Cointrin).

Floraison
Avril à mai

Etat actuel

Peu fréquent. La carte regroupe les observations de Cerastium glutinosum Fr. et C. pumilum Curtis.

Nombre d'observations

17

Fréquence

Peu fréquent
1011490.png

Hauteur

5-15 cm.

Ecologie

Température Lumière Continentalité
4 4 2
Humidité pH Nutriments Humus Aération
1 4 2 3 3

Forme de croissance

  • Thérophyte (annuelle, survivant sous forme de graines)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)
  • Vert en hiver (wintergreen) (la plupart des feuilles (plus de 70%) sont formées pendant la période végétative, et restent vertes jusqu'au prochain déploiement de feuilles au printemps)

Dispersion des graines

  • Boleochory (dispersion par rafales de vent)

Dispersion du pollen

  • Autogame (self-pollinisation)
  • Myophile (par les diptères)
  • Melittophile (par les abeilles et bourdons), (Information douteuse)