Céraiste nain

Cerastium pumilum aggr.
Famille
Caryophyllaceae
Genre
Floraison
Avril à mai
Légende

Etat actuel

Peu fréquent. La carte regroupe les observations de Cerastium glutinosum Fr. et C. pumilum Curtis.

Nombre d'observations

17

Fréquence

Peu fréquent

Nomenclature

Reuter indique un seul taxon: C. glutinosum Fr. («commun»). Vu les caractéristiques distinctives par rapport à C. semidecandrum L. qu'il donne ensuite, ce taxon inclut des plantes qui correspondraient, selon certaines conceptions taxonomiques d'aujourd'hui, à C. pumilum Curtis. En effet, une révision des échantillons du groupe dans l'herbier, effectuée par W. Möschl en 1937 concluait à l'existence de deux taxons: C. pumilum subsp. pallens (Host) Roem. & Schult., auquel étaient attribués la plupart des échantillons étudiés, et C. pumilum Curtis subsp. pumilum, beaucoup plus rare. Weber, pour sa part, ne mentionne que C. pumilum subsp. pallens (Host) Roem. & Schult. comme «assez commun». Aujourd'hui la valeur taxonomique à attribuer aux différences morphologiques entre les deux taxons est sujette à controverse. Suivant les auteurs, la séparation des deux taxons se fait au niveau de l'espèce (Aeschimann & Burdet, 1994), de la petite espèce (Wisskirchen & Haeupler, 1998) ou de la sous-espèce (Seybold, 1993a). Coste (1937) parle en revanche d'une simple variété, niveau maximal également admis par Jauzein (1995). Selon ce dernier, les deux taxons ne peuvent être distingués car il n'existe «aucune corrélation de caractères: tous sont indépendants, ce qui conduit à l'existence de toutes les combinaisons». Dans le canton de Genève, on peut observer des populations caractéristiques de C. glutinosum et C. pumilum, mais aussi des populations manifestant une combinaison de caractères intermédiaires (par exemple à la gare CFF de Cointrin).

Hauteur

5-15 cm.

Ecologie

Température Lumière Continentalité
4 4 2
Humidité pH Nutriments Humus Aération
1 4 2 3 3
Légende des valeurs écologiques

Facteurs climatiques

Altitude (étages de végétation)

  • nival
  • alpin
  • subalpin
  • montagnard
  • collinéen

Température

  • 1 : étages alpin à nival (à partir de la limite forestière jusqu'à la limite des neiges)
  • 1.5 : étages alpin inférieur, suprasubalpin et subalpin supérieur (forêts d'arolles et de mélèzes)
  • 2 : étage subalpin (forêts de conifères sans hêtres jusqu'à la limite supérieure d'épicéas)
  • 2.5 : étages subalpin inférieur et montagnard supérieur 
  • 3 : étage montagnard (forêts de hêtres et de sapins blancs, dans les Alpes centrales forêts de pins sylvestres)
  • 3.5 : étages montagnard inférieur et collinéen supérieur
  • 4 : étage collinéen (forêts de feuillus mixtes de chênes)
  • 4.5 : endroits chauds, collinéen 
  • 5 : endroits très chauds, collinéen (seulement aux endroits les plus chauds, typique de l'Europe du sud)

Continentalité

  • 1 : océanique
  • 2 : subocéanique
  • 3 : subocéanique à subcontinental
  • 4 : subcontinental
  • 5 : continental

Lumière

  • 1 : très ombragé
  • 2 : ombragé
  • 3 : endroits éclairés
  • 4 : lumineux
  • 5 : très lumineux

Facteurs du sol

Humidité

  • 1 : très sec
  • 1.5 : sec
  • 2 : moyennement sec
  • 2.5 : moite
  • 3 : moyennement humide
  • 3.5 : humide
  • 4 : très humide
  • 4.5 : détrempé
  • 5 : submergé ou sous l'eau

pH

  • 1 : extrêmement acide
  • 2 : acide
  • 3 : légèrement acide à neutre
  • 4 : neutre à alcalin
  • 5 : alcalin, pH élevé
  • - : pas d'indication pour les espèces ne se développant pas dans l'eau ou le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x

Teneur en substances nutritives

  • 1 : très pauvre en nutriments
  • 2 : pauvre en nutriments
  • 3 : moyennement pauvre à moyennement riche en nutriments
  • 4 : riche en nutriments
  • 5 : très riche en nutriments à surfumé
  • - : pas d'indication pour les espèces ne se développant pas dans l'eau ou le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x 

Humus

  • 1 : peu ou pas d'humus
  • 3 : contenu modéré en humus
  • 5 : contenu élevé en humus
  • - : pas d'indication pour les espèces non enracinées dans le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x 

Aération

  • 1 : mauvaise aération
  • 3 : aération modérée
  • 5 : bonne aération
  • - : pas d'indication pour les espèces non enracinées dans le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x 

Description complète des indicateurs

Forme de croissance

  • Thérophyte (annuelle, survivant sous forme de graines)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)
  • Vert en hiver (wintergreen) (la plupart des feuilles (plus de 70%) sont formées pendant la période végétative, et restent vertes jusqu'au prochain déploiement de feuilles au printemps)

Dispersion des graines

  • Boleochory (dispersion par rafales de vent)

Dispersion du pollen

  • Autogame (self-pollinisation)
  • Myophile (par les diptères)
  • Melittophile (par les abeilles et bourdons), (Information douteuse)