Micocoulier

Celtis australis L.
Famille
Cannabaceae
Genre
Floraison
Mars à mai
Statut de menace
NENon évalué(e)

Etat actuel

Très rare (NE). Voir «Note» 3; Latour & Theurillat (2000).

Nombre d'observations

37

Fréquence

Très rare

Historiquement

Rare, «introduit et subspontané (jeunes individus)», «pas signalé avant 1956» (Weber). Non retenu (Welten & Sutter).

Distribution

Néophyte régionale. Subspontané (aussi naturalisé (E)? cf. «Note» 3). Taxon méditerranéen, en Suisse au Tessin et aux Grisons.
1010750.png

Hauteur

10-20-(25) m.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non non oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
5 3 2
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 3 3 3 3

Forme de croissance

  • Phanérophyte (plante ligneuse croissant en arbuste ou en arbres, supérieur à 4 m de haut; bourgeons de survie à plus de 50 cm du sol)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Endochory (dispersion par les animaux, graines passant par les intestins)

Dispersion du pollen

  • Information incomplète (espèce mentionnée dans au moins un des trois ouvrages KNUTH (1898, 1899), OBERDORFER (2001) et ROTHMALER & al. (2005), bien que manquant d'information concernant la pollinisation)