Laiche des renards

Carex vulpina L.
Famille
Cyperaceae
Genre
Nomenclature

Taxon eurasiatique (continental), beaucoup plus rare que C. otrubae dans la partie ouest et sud de son aire de distribution (aussi Becherer, 1960). Selon Terretaz (1981) C. vulpina n'existe «ni sur le canton, ni aux environs» et pour Charpin & Jordan (199

Floraison
Mai à juin
Statut de menace
CRAu bord de l'extinction

Etat actuel

Rare (CR). Voir «Note» 48; Latour & Theurillat (2000). Signalé dans neuf mailles mais peut-être dans quelques cas confondu avec Carex otrubae Podp. La présence est confirmée par des récoltes dans les mailles [64, 83 et 246] (herbier C. Schneider).

Nombre d'observations

82

Fréquence

Rare

Historiquement

Indiqué «très commun» par Reuter qui cependant n'a pas différencié C. otrubae Podp. de C. vulpina L. L'indication «très commun» reflète la fréquence de l'ensemble des deux taxons. Weber, par erreur, attribue cette fréquence à C. vulpina sensu strictu. Fré
1010450.png

Hauteur

30-70-(100) cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
3 3 4
Humidité pH Nutriments Humus Aération
4 4 3 5 1

Forme de croissance

  • Hémicryptophyte (grande longévité) (bourgeons de survie à la surface du sol; plante florissant et fructifiant plurisuers à de nombreuses années)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Meteorochory (dispersion par les courants aériens)
  • Epichory (dispersion par les animaux, graine accrochée aux animaux)

Dispersion du pollen

  • Anémogame (par le vent)