Arémoine

Aremonia agrimonoides (L.) DC.
Famille
Rosaceae
Genre
Floraison
Mai à juin
Statut de menace
NENon évalué(e)

Etat actuel

Très rare (NE). Voir «Note» 39; Latour & Theurillat (2000).

Nombre d'observations

10

Fréquence

Très rare

Historiquement

Non retenu (Reuter). L'indication de Weber «Genève, boulevard Jacques-Dalcroze, anciennement Casemates, 1875» est erronée (Theurillat, 1983). De cette époque, l'herbier (G) contient un seul échantillon: E. Ayasse, «Hortus Genevensis, 10.5.1872». «Pas retr

Distribution

Néophyte européenne. Naturalisé (P). Taxon est-subméditerranéen, avec quelques localités isolées de son aire de distribution en Suisse et dans le sud-ouest de l'Allemagne.
1004700.png

Hauteur

(5)-10-30 cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non non oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 3 3
Humidité pH Nutriments Humus Aération
3 4 3 3 3

Forme de croissance

  • Hémicryptophyte (grande longévité) (bourgeons de survie à la surface du sol; plante florissant et fructifiant plurisuers à de nombreuses années)

Feuillage

  • Semi-caduc (partly wintergreen) (certaines feuilles (jusqu'à 70%) restent vertes durant l'hiver, les autres dépérissent en automne ou durant l'hiver)

Dispersion des graines

  • Myrmecochory (dispersion par les fourmis)
  • Anthropochory (dispersion par l'homme)

Dispersion du pollen

  • Information incomplète (espèce mentionnée dans au moins un des trois ouvrages KNUTH (1898, 1899), OBERDORFER (2001) et ROTHMALER & al. (2005), bien que manquant d'information concernant la pollinisation)