Gueule de loup

Antirrhinum majus L.
Famille
Plantaginaceae
Genre
Floraison
Juin à septembre

Etat actuel

Très rare.

Nombre d'observations

25

Fréquence

Très rare

Historiquement

«... sur les vieux murs, sur les terrasses près de la Treille, d'où il paraît être descendu des jardins, ...» (Reuter). Rare, «subspontané» (Weber). Non retenu (Welten & Sutter).

Distribution

Néophyte européenne. Subspontané. Taxon ouest-méditerranéen.
1004180.png

Utilisation

Plante ornementale (gueule-de-loup), introduite en Europe centrale au milieu du 16e siècle (Krausch, 2003).

Hauteur

20-60-(100) cm.

Ecologie

Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non oui oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
4 4 2
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 4 3 1 5

Forme de croissance

  • Chamaephyte herbacée (bourgeons de survie à moins de 50 cm du sol, mais au-dessus de sa surface)

Feuillage

  • Semi-caduc (partly wintergreen) (certaines feuilles (jusqu'à 70%) restent vertes durant l'hiver, les autres dépérissent en automne ou durant l'hiver)

Dispersion des graines

  • Boleochory (dispersion par rafales de vent)
  • Myrmecochory (dispersion par les fourmis)