Ambroisie à feuilles d'armoise

Ambrosia artemisiifolia L.
Famille
Asteraceae
Genre
Floraison
Août à octobre
Légende

Etat actuel

Assez fréquent. Voir «Notes» 3, 18, 38, 78. Actuellement en expansion rapide à Genève, où des champs de tournesol et des prairies infestées par des milliers de plantes ont été découvertes en 2001 (Jeanmonod & Lambelet, 2002).

Nombre d'observations

1703

Fréquence

Assez fréquent

Nomenclature

Ambrosia elatior L., mentionné par Weber, est inclus dans A. artemisiifolia dans l'IS-2. Selon Loos & al. (2008) A. elatior (A. artemisiifolia var. elatior (L.) Descourt.) est le taxon qui a été principalement observé en Europe. Il diffère d'A. artemisiifolia par des capitules mâles plus larges et des feuilles moins découpées.

Historiquement

Observé pour la première fois en 1882 dans un champ de trèfle à Meyrin (G), probablement introduit avec des semences en provenance d'Amérique du Nord (Salisbury, 1961, Loss & al., 2008). Assez commun, «adventice», «en voie d'extension rapide» (Weber, sous A. elatior L.). Non retenu (Welten & Sutter).

Distribution

Liste noire
Néophyte envahissante. Naturalisé (E), parfois subspontané. Originaire d'Amérique du Nord. Les graines d'A. artemisiifolia sont toujours réintroduites avec des «mélanges» pour les oiseaux (particulièrement avec les graines de tournesol provenant de Hongrie). Une étude effectuée en Allemagne montrait que seulement 3 sur 18 mélanges analysés ne contenait pas de graines d'ambroisie (Maren Klein in "Öko-Test", décembre 2007).

Utilisation

Bien que l'espèce puisse être très envahissante dans les cultures de tournesol, sa principale menace réside dans le fait d'être une redoutable espèce allergène via le pollen qu'elle produit à la fin de l'été et en automne (Sheppard & al., 2006).

Hauteur

20-90-(100) cm.

Ecologie

Champs, chemins, décombres
Nival Alpin Subalpin Montagnard Collinéen
non non non non oui
Artboard Created with Sketch.
Température Lumière Continentalité
5 4 2
Humidité pH Nutriments Humus Aération
2 3 4 3 3
Légende des valeurs écologiques

Facteurs climatiques

Altitude (étages de végétation)

  • nival
  • alpin
  • subalpin
  • montagnard
  • collinéen

Température

  • 1 : étages alpin à nival (à partir de la limite forestière jusqu'à la limite des neiges)
  • 1.5 : étages alpin inférieur, suprasubalpin et subalpin supérieur (forêts d'arolles et de mélèzes)
  • 2 : étage subalpin (forêts de conifères sans hêtres jusqu'à la limite supérieure d'épicéas)
  • 2.5 : étages subalpin inférieur et montagnard supérieur 
  • 3 : étage montagnard (forêts de hêtres et de sapins blancs, dans les Alpes centrales forêts de pins sylvestres)
  • 3.5 : étages montagnard inférieur et collinéen supérieur
  • 4 : étage collinéen (forêts de feuillus mixtes de chênes)
  • 4.5 : endroits chauds, collinéen 
  • 5 : endroits très chauds, collinéen (seulement aux endroits les plus chauds, typique de l'Europe du sud)

Continentalité

  • 1 : océanique
  • 2 : subocéanique
  • 3 : subocéanique à subcontinental
  • 4 : subcontinental
  • 5 : continental

Lumière

  • 1 : très ombragé
  • 2 : ombragé
  • 3 : endroits éclairés
  • 4 : lumineux
  • 5 : très lumineux

Facteurs du sol

Humidité

  • 1 : très sec
  • 1.5 : sec
  • 2 : moyennement sec
  • 2.5 : moite
  • 3 : moyennement humide
  • 3.5 : humide
  • 4 : très humide
  • 4.5 : détrempé
  • 5 : submergé ou sous l'eau

pH

  • 1 : extrêmement acide
  • 2 : acide
  • 3 : légèrement acide à neutre
  • 4 : neutre à alcalin
  • 5 : alcalin, pH élevé
  • - : pas d'indication pour les espèces ne se développant pas dans l'eau ou le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x

Teneur en substances nutritives

  • 1 : très pauvre en nutriments
  • 2 : pauvre en nutriments
  • 3 : moyennement pauvre à moyennement riche en nutriments
  • 4 : riche en nutriments
  • 5 : très riche en nutriments à surfumé
  • - : pas d'indication pour les espèces ne se développant pas dans l'eau ou le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x 

Humus

  • 1 : peu ou pas d'humus
  • 3 : contenu modéré en humus
  • 5 : contenu élevé en humus
  • - : pas d'indication pour les espèces non enracinées dans le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x 

Aération

  • 1 : mauvaise aération
  • 3 : aération modérée
  • 5 : bonne aération
  • - : pas d'indication pour les espèces non enracinées dans le sol, ou pour les espèces ayant un large intervalle de variation x 

Description complète des indicateurs

Forme de croissance

  • Thérophyte (annuelle, survivant sous forme de graines)

Feuillage

  • Caduc (feuilles dépérissant après avoir été vertes pendant l'été; consistance lisse et fine)

Dispersion des graines

  • Anthropochory (dispersion par l'homme)

Dispersion du pollen

  • Anémogame (par le vent)