Séquoia géant

Sequoiadendron giganteum
Origine
ouest des Etats-Unis
Statut
introduit
Famille
Cupressaceae

Nombre observé

694

Première date de plantation

1800

Dernière date de plantation

2017

Utilisation

Préfère les sols acides et assez humides mais peut supporter les sols légèrement basiques. En raison de sa sensibilité aux tornades et aux cyclones qui peuvent l'écimer, éviter de le planter trop près des habitations. Espèce utilisée sur le plan ornemental avec de nombreux exemplaires de belle taille à Genève, citons par exemple la forêt de Séquoias du parc Barton.

Plante

très grand arbre de port pyramidal, pouvant dépasser 80 m de hauteur. Écorce épaisse, fibreuse, spongieuse, pouvant atteindre 30 cm d'épaisseur. Base du tronc s'élargissant fortement au niveau du sol. Les branches sont descendantes, souvent à environ 45°, fortes et assez espacées. Jeunes pousses vertes car entourées par la base des feuilles. Bourgeons nus, sans écailles protectrices.

Aiguilles

de type aciculaire et plus exactement en forme d'alène, décurrentes à la base avec extrémité libre et ayant de 6 à 12 mm de long. La partie adnée est plus longue que la partie libre contrairement aux feuilles de Cryptomeria. Les feuilles sont en insertion spiralée, de couleur vert foncé, avec bandes stomatiques peu visibles. Feuilles des pousses latérales plus courtes et de longueur comprise entre 3 et 8 mm.

Fruits

ovoïdes (5 à 8 cm), à nombre d'écailles plus important (25 à 40) que ceux du Séquoia sempervirent et arrivant à maturité au cours de la deuxième année. Graines pourvues de deux ailes latérales larges.