Pin sylvestre

Pinus sylvestris
Origine
Europe, Asie
Statut
indigène
Famille
Pinaceae
Genre

Nombre observé

3530

Première date de plantation

1814

Dernière date de plantation

2018

Utilisation

Croissance rapide, très résistant aux gelées d'hiver et de printemps. Bois d'excellente qualité mais variant selon son lieu de culture (plaine ou montagne) et selon les sols. Facile à travailler, il doit être traité pour les usages extérieurs. Sur le plan ornemental, il était autrefois fréquemment planté en groupe dans les parcs, décoratif par son feuillage glauque et son écorce rougeâtre. Sa longévité peut atteindre 300 ans.

Plante

arbre de 40 m, à écorce fissurée longitudinalement, s'exfoliant en feuillets minces, de teinte brun foncé à la base et brun rougeâtre à la partie supérieure. Branches verticillées et horizontales sur les jeunes sujets, mais élagage naturel intervenant assez vite, même pour les sujets assez isolés bénéficiant de lumière latérale. Cime des sujets de plus de 40 ans conique, assez réduite, devenant claire avec branches et rameaux inférieurs retombants chez les très vieux sujets. Rameaux fins, grisâtres et glabres. Bourgeons plus ou moins résineux, ovoïdes, allongés, à écailles libres à l'apex, lancéolées et frangées de blanc, de 6 à 12 mm de longueur.

Aiguilles

regroupées par 2, de 3 à 10 cm de long, souvent de 4 à 7, assez larges jusqu'à 2 mm, vrillées, de teinte vert glauque en raison des lignes stomatiques bien visibles à la face interne.

Fruits

brièvement pédonculé, subconique, symétrique, de 3 à 8 cm de long, à écailles brun jaunâtre mat dont l'écusson est oblong et plus proéminent vers la base du cône.

Floraison

mai à juin