Pin parasol

Pinus pinea
Origine
Méditerrannée
Statut
introduit
Famille
Pinaceae
Genre

Nombre observé

68

Première date de plantation

1912

Dernière date de plantation

2010

Utilisation

Le pin parasol est avec le cyprès de Provence un des éléments caractéristiques des paysages méditerranéens. Le bois est utilisé localement, mais cet arbre n'est planté que pour l'ornement et pour sa production de pignons. Espèce préférant les sols siliceux assez frais, depuis le niveau de la mer jusqu'à 1000 m, il existe des peuplements importants en Espagne et en Italie.

Plante

arbre atteignant parfois 25 m avec un tronc assez droit, assez fort mais de fût souvent interrompu à mi-hauteur de l'arbre car se divisant en fortes branches ascendantes-étalées, c'est-à-dire formant avec la verticale un angle égal ou supérieur à 45 degré. Écorce brun rougeâtre puis gris rougeâtre avec fissures longitudinales profondes et grosses plaques. Jeunes pousses brun pâle puis grisâtres.

Aiguilles

de 10 à 15 cm de long, regroupées par 2, le feuillage rappelle celui du pin maritime mais avec des aiguilles plus courtes. Aiguilles larges jusqu'à 2 mm, en forme de faux et vrillées, souples, vert sombre bleuté à bord denticulé et s'écartant peu du rameau.

Fruits

ovoïde globuleux, brièvement pédonculé, de 10 à 15 cm de longueur dont les écailles fortes ont un écusson bombé arrondi avec ombilic peu saillant brun brillant, ne mûrissant que la 3ème année. Grosses graines, nombreuses, de 15 à 20 mm de long, à aile courte de 3 à 6 mm, à coque dure brun foncé dont l'amande, appelée pignon, est comestible.

Floraison

février à avril