Métaséquoia

Metasequoia glyptostroboides
Origine
sud-est de la Chine
Statut
introduit
Famille
Cupressaceae
Genre

Nombre observé

96

Première date de plantation

1912

Dernière date de plantation

2016

Utilisation

Depuis son introduction dans les collections à partir de 1948, le genre Metasequoia s'est montré parfaitement rustique, même en sol gelé profondément; les gelées printanières détruisent parfois les jeunes pousses, mais il repart très facilement. Le planter de préférence, comme pour le cyprès chauve, à proximité des pièces d'eau.

Plante

arbre de 50 m dans le centre de la Chine et de 12 à 25 m pour la moitié des exemplaires européens semés entre 1948 et 1950. Port conique régulier à branches ascendantes droites formant un angle de 45 à 60 degrés avec la tige. Diamètre de la couronne pouvant dépasser 10 m. Tronc devenant plus large et côtelé irrégulièrement à hauteur d'homme. Écorce gris-brun, fissurée, se détachant en lanières avec écorce interne orange.

Aiguilles

linéaires, souples, aplaties, opposées, caduques, de 8 à 15 mm de long sur 1 à 2 mm de large. Feuilles de teinte vert clair avec bandes stomatiques discrètes à la face inférieure. Ce feuillage est très décoratif du fait que toutes les feuilles sont légèrement incurvées, que les teintes printanières sont vert clair et automnales brun rosé et vieil or.

Fruits

chatons mâles petits, de 5 mm de long, mais groupés en longs épis. Cônes subglobuleux portés par un pédoncule, de 15 à 20 mm de diamètre, à maturation annuelle, constitués d'écailles ligneuses opposées à écusson elliptique brun foncé. Par écaille, 5 à 8 graines munies de deux ailes inégales et opposées.