Mélèze

Larix
Origine
régions tempérées de l'hémisphère nord, Japon
Statut
indigène et introduit
Famille
Pinaceae
Genre

Nombre observé

976

Première date de plantation

1912

Dernière date de plantation

2008

Utilisation

Souvent plantés en raison de la vitesse de croissance et de la qualité du bois, en particulier le mélèze d'Europe et le mélèze du Japon. Essences de grands espaces qui n'ont pas vraiment leur place dans les jardins.

Plante

arbres atteignant facilement 30 à 40 m de hauteur, à feuillage caduc, de port conique étroit ou large selon les espèces et les altitudes. Tronc droit à écorce crevassée se fissurant assez profondément. Branches étalées et descendantes sur les vieux arbres. On dénombre 12 espèces et une espèce hybride reconnue. Le Mélèze d'Europe se rencontre en montagne entre 1000 et 2200 m.

Aiguilles

en rosette, sur des rameaux courts, de couleur vert-jaune pour le Mélèze d'Europe à vert-bleu pour d'autres espèces du genre comme le Mélèze du Japon.

Fruits

érigés avec des bractées bien distinctes des écailles. Dimensions des cônes variables d'une espèce à l'autre, allant de 1 à 10 cm de long, de forme globuleuse, conique ou cylindrique. Couleur des jeunes cônes très vive suivant les espèces et le stade de développement, rouge, rose, jaune ou verte. Il y a deux graines ailées par écaille. Maturité annuelle mais cône persistant après la libération des graines.

Fleurs

inflorescences mâles et femelles sur le même arbre, produites par les rameaux courts et s'épanouissant avant ou en même temps que les feuilles. Chatons mâles ovoïdes, jaunes, constitués de nombreuses étamines enserrées par des écailles brunes.

Floraison

mars en même temps que le feuillage.