Hêtre

Fagus
Origine
Europe, en Asie et en Amérique
Statut
indigène, introduit plus nombreux cultivars
Famille
Fagaceae
Genre

Nombre observé

5702

Première date de plantation

1800

Dernière date de plantation

2018

Utilisation

C'est l'arbre feuillu le plus répandu dans la forêt suisse (19% des arbres), sa position genevoise est nettement plus modeste puisqu'elle atteint à peine 2%. Essence d'ombre affectionnant particulièrement les pentes inférieures du Jura ou des Préalpes, il ne trouve pas à Genève des conditions climatiques ou édaphiques équivalentes. Mais surtout il a souffert de l'exploitation en taillis pour laquelle les chênes et charmes étaient mieux adaptés. Le hêtre est souvent planté dans les parcs pour ses variétés pourpres ou pleureuses très esthétiques.

Plante

il existe une dizaine d'espèces de hêtres dans les zones tempérées de l'hémisphère nord dont deux ou trois seulement sont cultivées en Suisse comme essences ornementales et forestières. Ces 10 espèces sont des arbres caducs de grandes dimensions, ou des arbustes à écorce lisse. Les bourgeons sont généralement allongés et pointus.

Feuilles

caduques, simples, alternes, pétiolées, à limbe entier ou denté, à nervures parallèles.

Fruits

aussi appelés faînes, sont réunis par 2 dans une cupule lignifiée, hérissée de pointes et s'ouvrant à maturité en 4 valves; ils sont trigones, bruns, luisants et à embryon oléagineux.

Fleurs

unisexuées elles apparaissent avec les feuilles. Les mâles sont en chatons capitulés, vert jaunâtre, longuement pédonculés et pendants; les fleurs femelles sont brunes, ordinairement par 2, entourées de nombreuses bractées unies à la base en un involucre à 4 lobes.

Floraison

mars à mai dans nos régions