Cèdre du Liban

Cedrus libani
Origine
Liban, Turquie
Statut
introduit
Famille
Pinaceae
Genre

Nombre observé

359

Première date de plantation

1650

Dernière date de plantation

2017

Utilisation

Spontané au Liban où les peuplements sont très réduits, en Syrie où il vit en mélange avec les chênes, en Turquie dans le Taurus entre 1'200 et 2'000 m où il vit en mélange avec Abies cilicica et Pinus pallasiana. Le Cèdre du Liban est introduit en Europe depuis 1650, il a été très planté dans les Parcs entre 1750 et 1880.

Plante

arbre au tronc imposant, branches horizontales fortes et longues, devient très âgé dans nos régions et atteint des dimensions imposantes, jusqu'à 40 m en Europe. Branches ascendantes au départ puis horizontales. Tronc gris foncé. Rameaux de teinte gris jaunâtre, glabres ou à pubescence courte et éparse. Bourgeons petits, ovoïdes, légèrement violacés. Peut atteindre plusieurs siècles.

Aiguilles

majorité des aiguilles de 20 à 30 mm de long dont la coupe transversale est plus large que haute. Jeunes feuilles de teinte vert jaunâtre et feuilles de deuxième année vert sombre.

Fruits

jeunes cônes bruns ou violacé. Cônes adultes de 7 à 10 cm de long sur 4 à 7 cm de large, ovoïde à sommet aplati, de dimensions se rapprochant de celles du Cèdre de l'Himalaya, aussi large mais plus long que chez le Cèdre de l'Atlas qui ne dépasse pas 8 cm.

Fleurs

les mâles jaunâtres naissant en juin et apparaissant à l'automne.

Floraison

libération du pollen début novembre