Marronnier blanc

Aesculus hippocastanum
Origine
montagnes de Grèce et d'Albanie
Statut
introduit
Famille
Sapindaceae
Genre

Nombre observé

3476

Première date de plantation

1757

Dernière date de plantation

2017

Utilisation

Les graines, riches en amidon, ne sont pas comestibles ; après cuisson, elles seraient consommées par les moutons, les bovins et les chevaux, mais non par les porcs et se montrent toxiques pour les volailles. Bois blanc jaunâtre, demi-dur, peu durable et sans grande valeur.

Plante

bel arbre de 25 à 30 m de hauteur. Ecorce noirâtre, gerçurée et écailleuse. Cime arrondie ou ovoïde. Bourgeons visqueux en hiver. Le plus beau des grands arbres à fleurs par son port majestueux, son ample feuillage et ses fleurs printanières. Dans les villes il souffre beaucoup de la sécheresse et de l'aridité de l'atmosphère qui provoquent la chute des feuilles parfois dès juillet.

Feuilles

grandes, formées de 7 folioles obovales, irrégulièrement dentées, de 15 à 25 cm de longueur sur 6 à 9 cm de largeur, la terminale plus grande que les autres, d'un beau vert, glabres, avec des poils bruns à la face inférieure le long des nervures.

Fruits

globuleux à épiderme vert, hérissé d'épines molles et laissant échapper une ou deux grosses graines arrondies les « marrons» à maturité fin septembre.

Fleurs

2 à 2,5 cm de diamètre regroupées en inflorescences dressées de 30 cm de longueur ; 5 pétales blancs avec une tâche colorée jaune ou rouge à la base.

Floraison

fin avril et mai