Marronnier

Aesculus
Origine
sud de l'Europe, de l'ouest de l'Asie jusqu'aux Indes ou d'Amérique du Nord.
Statut
indigène
Famille
Sapindaceae
Genre

Nombre observé

7735

Première date de plantation

1757

Dernière date de plantation

2017

Utilisation

Très décoratifs, les espèces les plus vigoureuses sont employées en alignement et comme sujets isolés. Leur floraison printanière est attrayante. Les autres espèces trouvent place dans les petits jardins, dans les massifs et parfois sous les grands arbres, comme l'Aesculus parviflora. Il est possible de les tailler pour réduire leur volume et régulariser leur végétation, à condition de ne couper que les branches moyennes ou petites.

Plante

Ils prospèrent partout en Suisse comme en France, sauf l'Aesculus californica et l'Aesculus indica car ils sont moins rustiques. Leurs racines bien ramifiées permettent de les transplanter aisément. Ils aiment la pleine lumière, sauf l'Aesculus parviflora qui préfère une ombre légère, et une atmosphère humide. Au cours des étés chauds et secs, ils perdent prématurément leur feuillage; il est nécessaire de les arroser alors sans attendre le jaunissement des feuilles.

Feuilles

caduques, opposées, à long pétiole, palmées et composées de 5 à 7 folioles.

Fleurs

en grandes panicules à l'extrémité des rameaux d'un an.

Floraison

capsule épineuse ou lisse contenant une ou deux grosses graines.